Court-métrage

  • KHEIR INSHALLAH

    25′

    Scénario : Stephan Regoli

    Réalisation : Stephan Regoli

    Producteur : Frédéric Plisson, Hatem Tijani et Stephan Regoli

    Sociétés de Production : Macagna Productions en coproduction avec Chjachjarella Produzione

    Synopsis :

    Abdel a 9 ans, avec son père, ils ont clandestinement migré d’Algérie. Un matin, alors qu’il jouait au foot sur le chantier de son père, le promoteur immobilier, le boss, est assassiné sous ses yeux.

    Lauréat de la 9ème Résidence d’écriture Med In Scénario 2020 Prix France Télévisions

    Avec le soutien de France Télévisions « Histoires Courtes » (Préachat France 2), de la Collectivité territoriale de la Corse, du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) et du Fonds Images de la Diversité.

    Biographie du réalisateur

    Stephan REGOLI

    Stephan Regoli est auteur, réalisateur et producteur, pour le cinéma et la télévision depuis 2009. Titulaire d’un master art du spectacle et d’une licence pro, après avoir suivi les cours de l’IUT de Corte, il a co-réalisé avec son père un documentaire de référence, « Solenzara », autour de la chanson écrite par Dominique Marfisi. En 2019 il réalise et produit « Figlioli di Paisani » avec l’aide de la Collectivité de Corse. Il réalise ensuite « Kheir Inshallah » en 2021 et « L’Ultima Chjavata » en 2023, produit par Macagna Productions en coproduction avec Chjachjarella Produzione.

  • L’ULTIMA CHJAVATA

    15′

    Scénario : Stephan Regoli

    Réalisation : Stephan Regoli

    Producteur : Frédéric Plisson

    Sociétés de Production : Macagna Productions en coproduction avec Chjachjarella Produzione

    Synopsis :

    Aurélia et Marie-Pierre, deux sœurs, doivent rendre visite à leur grand-père, Jo. Pour s’amuser, elles mettent une émission de téléréalité racoleuse. Loin de la réaction attendue, quelque chose se réveille en lui.

    Biographie du réalisateur

    Stephan REGOLI

    Stephan Regoli est auteur, réalisateur et producteur, pour le cinéma et la télévision depuis 2009. Titulaire d’un master art du spectacle et d’une licence pro, après avoir suivi les cours de l’IUT de Corte, il a co-réalisé avec son père un documentaire de référence, « Solenzara », autour de la chanson écrite par Dominique Marfisi. En 2019 il réalise et produit « Figlioli di Paisani » avec l’aide de la Collectivité de Corse. Il réalise ensuite « Kheir Inshallah » en 2021 et « L’Ultima Chjavata » en 2023, produit par Macagna Productions en coproduction avec Chjachjarella Produzione.

  • ROCS

    15′

    Scénario : Sophie Guillemin

    Réalisation : Sophie Guillemin

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis :

    Anghjulu et Jade sont brisés, perdus, isolés du reste de la population, spectateurs de la vie des autres. Lorsque les deux se rencontrent, ils prennent rapidement conscience des difficultés qu’ils vont avoir à se défaire des habitudes de la solitude malgré une passion dévorante et inattendue.

    Projet soutenu par la Bourse du programme Adami Déclencheur

    Biographie de la réalisatrice

    Sophie GUILLEMIN
    Née en 1977, Sophie Guillemin grandit à Paris. Son bac en poche, elle exerce plusieurs petits boulots dont celui de figurante dans un spectacle d’EuroDisney. C’est là que la jeune fille se fait remarquer par Cédric Kahn qui lui offre dans « L’ Ennui », un premier rôle exigeant de jeune étudiante engagée dans une relation passionnelle avec son professeur. Sa prestation est saluée par la critique et l’Académie des Césars lui offre une médiatisation nouvelle avec une nomination dans la catégorie meilleure espoir féminin. En 2011, elle passe de l’autre côté de la caméra et réalise son premier court métrage, qu’elle écrit et produit elle-même, « L’Essentiel feminin ». Elle s’essaie aussi au film expérimental avec Phillipe Grandrieux dans « Malgré la nuit ». En 2016, elle réalise son second court-métrage « Heurts » avec Pascale Arbillot. En 2022 sort sur les écrans son premier long métrage « Sans toi ». Le film raconte l’itinérance d’un homme qui a perdu la femme de sa vie et qui, se retrouvant aux confins glacés du monde, fait face à lui-même et se comprend enfin.
  • CRIEURS D’AMOUR

    20′

    Scénario : Adrien Du Chouchet, Manon Pommier et Adrien Mathieu

    Réalisation : Adrien Du Chouchet

    Producteur : Frédéric Plisson Macagna Productions

    Synopsis :

    Nous suivons le temps d’une journée, la vie de Gabin Breuil, un jeune livreur ambitieux. Employé par l’entreprise “Crieurs d’Amour”, et guidé par une Intelligence artificielle, son rôle consiste à déclamer à domicile des messages d’amour – déclarations d’amour, déclaration de rupture.

    Biographie des Auteur.rice.s Réalisateur.ice.s

    Adrien du Chouchet

    Scénariste et Réalisateur Diplômé à 3IS, Adrien a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages, dont « Mollusk », produit par Mood Film Production et financé par Canal+ et le CNC. Le court-métrage a été sélectionné dans de nombreux festivals et à notamment été projeté à Clermont Ferrand lors de la projection Canal+. Actuellement il coécrit avec Manon Pommier un court-métrage de 20 minutes intitulé « Crieurs d’Amour » produit par Macagna Productions.

    Après une formation au Cours Florent, désormais Manon écrit, met en scène, réalise en plus de jouer. Elle coécrit avec Adrien du Chouchet un court-métrage de 20 minutes intitulé « Crieurs d’Amour » produit actuellement par Macagna Productions. Elle développe également un autre projet de court-métrage actuellement.
    Manon Pommier
  • VEUILLEZ PATIENTER

    20′

    Scénario : Olivier Lallart et Jimmy Hautecloche

    Réalisation : Olivier Lallart

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis :

    Samir est un « faiseur de queue professionnel », payé par des gens pressés pour attendre à leur place dans les files d’attente. Alors que la pression et le rythme de ses missions s’intensifient, il doit continuer d’accepter toujours plus de mission tout en s’occupant de sa fille dont il souhaite récupérer la garde.

    Biographie du réalisateur

    Olivier LALLART

    Réalisateur passionné par l’image et les nouvelles technologies, Olivier se prend d’affection dès le plus jeune âge pour la réalisation de courts-métrages de fictions. Diplômé d’un Titre de Réalisateur de niveau II, Olivier écrit et réalise en 2011 avec Jimmy Hautecloche le court-métrage « We feel » tourné avec un smartphone sans budget et ayant obtenu 3 prix en festivals. Olivier réalise en 2013 son premier court-métrage en solo : « White Swan » qui a remporté le 1er Prix au Festival « Festimaj » en 2013 et 58 sélections en festivals à travers le monde. En 2016, Olivier réalise « Garçon ! », film qui a reçu 3 prix, 18 sélections en festivals, et est diffusé sur OCS.En 2019, Olivier sort le moyen-métrage « PD » diffusé encore en ce moment en festivals et a déjà reçu de nombreux prix et sélections, ainsi qu’une projection à l’Assemblée Nationale. Depuis sa mise en ligne sur Youtube, il a reçu plus de 5,5 millions de vues.

  • SASKIA

    15′

    Scénario : Nadège Herrygers

    Réalisation : Nadège Herrygers

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis : 

    Angèle, une sémillante trentenaire, a fixé rendez-vous à Adam, un photographe de son âge, déniché sur le net. Préssentant qu’il accomplira sa tâche avec sérieux, elle lui confie la mission d’immortaliser un site naturel, menacé de disparition suite à la construction d’une porcherie industrielle. Alors qu’il photographie la magnifique forêt, Adam découvre un spécimen étonnant, ce qui changera le destin du bois. Mais cette rencontre n’est pas peut-être si fortuite que ça…

    Biographie de la réalisatrice

    Nadège HERRYGERS

    Diplômée en bandes dessinées et en analyse et écritures cinématographiques, ainsi qu’agrégée en audiovisuel,  Nadège Herrygers a travaillé en parallèle à ses études sur un court métrage en stop motion, au sein de l’atelier Zorobabel, comme co-scénariste, créatrice des costumes et décors et animatrice (prix Cinergie au Festival Anima en 2000).
    En 1999,  elle a ouverte son propre atelier de cinéma d’animation pour les adolescents, à La Louvière, intitulé « atelier Caméléon ». La même année, elle a été engagée au cinéma Plaza Art et au Festival du Film de Mons en tant que responsable pédagogique. 
    Depuis 2018, elle poursuis ce travail pour le service cinéma de la Province de Hainaut. En 2020, elle a remporté un appel lancé par Canal + France et a réalisé un court métrage « pro », intitulé « Mauvaise graine », en prises de vue réelles. 

  • DES TRACES

    9′

    Scénario : Lamia Tlass

    Réalisation : Lamia Tlass et Gaïa Alari

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis : 

    Une jeune fille syrienne erre dans la ville de Reyhanli juste avant de la quitter. Accompagnée d’un chien, elle cherche la gare et demande de l’aide afin de pouvoir la trouver. Sa solitude et son rejet de ce monde renforce leur amitié́. 

    Biographie de la réalisatrice

    Lamia TLASS

    Après avoir entamé des études en gestion culturelle à Sotheby’s Institute puis à L’IESA, sa carrière a tout de suite débuté dans le monde artistique, surtout dans les médias: plusieurs communiqués de presse curatorial et un podcast qui traite sur l’art engagé. Après cela, Lamia a décidé de réaliser son propre film afin de voir ce qui lui tenait à cœur. Elle a fait une enquête sur des migrants en faisant plus d’une vingtaine d’interviews avec des réfugiés et des rescapés de guerre. Puis, elle a assisté à des cours au CEFPF où elle a appris les bases de la réalisation de films, ainsi qu’écrit et réalisé son premier court métrage Rupture de cinq minutes sur l’exil et la guerre. Elle a affiné son dernier scénario Des Traces au sein d’un atelier d’écriture à L’association Clap de Paname.

  • CHAPÉ

    25′

    Scénario : Sonia Suevlor

    Réalisation : Sonia Suevlor

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis :

    Sonia se voit contraint de se rendre sur son île natale de la Guadeloupe avec son frère afin de retrouver son père, qui a disparu.

    Biographie de la réalisatrice

    Sonia SUVELOR

    Née en Guadeloupe, Sonia Suvélor a toujours eu une grande passion pour le cinéma, l’art et les lettres, qui l’ont conduite à faire des études en audiovisuel et littérature américaine à la Sorbonne. Après une expérience comme assistante de production dans une boîte audiovisuelle caribéenne, elle a fait un lectorat aux Etats-Unis à l’Université d’Irvine en Californie. A son etour en 2014, elle est retournée à sa passion en devenant productrice, réalisatrice, directrice artistique pour de nombreux projets vidéo et photo. Elle écrit également des articles sur les séries pour la revue académique « Cahiers d’Histoire ».

  • MA PEAU BRÛLE

    23′

    Scénario : Lou-Anna Reix

    Réalisation : Lou-Anna Reix

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis :

    Chiara est prof de pole dance. Lors d’une soirée où elle pole avec sa meilleure amie Zoé, elle fait un black-out. La semaine d’après, quand elle remonte sur une barre de pole, elle se brûle la peau de façon étrange et des flashs de la soirée lui reviennent : elle est convaincue de s’être fait violer. Le problème, c’est qu’elle ne se souvient pas du visage de son bourreau, donc impossible de porter plainte. Zoé se donne alors pour mission de l’aider à retrouver entièrement la mémoire, mais Chiara n’est finalement pas si sûre d’en avoir envie.

    Biographie de la réalisatrice

    Lou-Anna REIX
    Après un lycée option cinéma en Lozère à Saint-Chély d’Apcher, Lou-Anna est partie faire ses études à Montpellier, où elle a validé un double master recherche Littérature Française et Cinéma à l’université Paul Valéry Montpellier 3. En parallèle de ses études, elle écrit puis réalise des courts-métrages avec l’association Les Arts Fantastiques, dont elle devient la présidente en septembre 2021. En 2020 elle s’associe avec Alexia Goutanier pour créer une société de production à Montpellier, Idylliques Studios, avec laquelle elle réalise plusieurs films. Leur collaboration prend fin en 2023. Entre-temps elle développe son premier long-métrage, Les Soeurs Zemganno, une adaptation libre et contemporaine du roman d’Edmond de Goncourt, Les Frères Zemganno, toujours en cours d’écriture. En début d’année elle a terminé la formation de La Cité européenne des Scénaristes en Occitanie, en apprentissage avec la scénariste d’animation Anne-Claire Lehembre. En 2023 elle devient également secrétaire de l’ASSOC, l’Association des Scénaristes d’Occitanie et participe ainsi à faire perdurer et grandir une dynamique des auteur.rice.s en région. 
  • LA VÉNUS DE MILO

    Scénario : Maël Coillard

    Réalisation : Maël Coillard

    Producteur : Frédéric Plisson

    Synopsis :

    Dans une France tombée dans le totalitarisme, Milo, un jeune photographe à l’allure chétive, est follement amoureux de sa Muse. Alors qu’elle disparaît dans des conditions tragiques, il va devoir réinventer sa vie entre désir de ressemblance et émancipation.

    Biographie du réalisateur

    Maël COILLARD

    Après son baccalauréat, il fait des études dans le Cinéma en Montage à Villefontaine en Isère où Il obtient son BTS en 2007. Il déménage à Paris en 2008 pour exercer le métier d’assistant monteur chez Mikros Image pendant deux ans et demi, le studio d’effets spéciaux qui le faisait rêver lorsqu’il était étudiant. Il passe monteur, et dès 2014, il travaille en tant que chef monteur sur des spots publicitaires et des clips. Il travaille également sur plusieurs courts-métrages tournés en relief. Il participe à des concours de publicité. Il en gagne d’ailleurs un en 2010, et la bourse obtenue lui permet de partir à New-York écrire un scénario. Il est monteur du court-métrage « Bon enfant » produit par Edi Films en 2019 et dont Frédéric Plisson a été producteur et directeur de production. Il a ensuite été le monteur du court-métrage « Kheir Inshallah » produit par Macagna Productions en 2022.